Pierre Sainte-Victoire

La Flûte Enchantée

SUJET

Le 14 décembre 1784, à presque 29 ans, W. A. Mozart est soumis aux questions rituelles, préalable à l’initiation. Le compositeur salzbourgeois convoque son âme au tribunal de la sincérité.

Que pensez-vous des devoirs d’un Homme :

Envers Lui-même ? Envers l’Humanité ? Envers Dieu ?

Mozart, après avoir rejoint la fraternité se questionnera longuement sur la réponse à apporter à ces trois questions. Le compositeur mettra son génie au service de ce questionnement philosophique. Quoi de mieux que la musique pour bousculer les esprits, pour aller chercher au tréfonds de l’âme humaine les réponses aux questions. Un do… un mi… un fa…, la première tierce, la première page, et la valse des notes sur la partition s’accélère, Mozart dans un déferlement musical inégalé nous livre sa vision, sa vérité aux questions qui lui avaient été préalablement posées.

La Flûte enchantée n’a cessé d’attirer la curiosité, les interrogations, les suspicions. Cet opéra épouse les traits de la cérémonie d’initiation maçonnique pratiquée dans les loges du XVIIIe siècle. Dix-huit siècles après Saint Jean le Baptiste, Mozart plonge le spectateur dans la musique. À Vienne où sur les rives du Jourdain, les deux hommes tentent de ressusciter la pureté de l’âme humaine. Confluent de deux rives, seuil symbolique, La Flûte enchantée marquerait le crépuscule d’une vie empreinte de vice et l’aube d’une existence guidée par la vertu.

AUTEUR  

Pierre Sainte-Victoire est un jeune auteur résidant en Provence. Son attrait pour l’histoire et la musique l’ont naturellement conduit vers des études littéraires. Amateur de voyages initiatiques, il profite de ces derniers pour s’évader et écrire. L’idée de cet ouvrage lui est venue pendant ses études. Il voulait que ce livre soit accessible à tous afin de partager avec le plus grand nombre sa passion pour Mozart et plus particulièrement pour son premier émoi musical : La Flûte Enchantée.

Site conçu et réalisé par ©B.Com 2019